Approche variétés - ration ruminants

Approche variétés - ration ruminants


Composer la ration d'une vache : de la haute précision

Afin de composer la ration d'un ruminant, il faut non seulement assurer son bon niveau énergétique mais aussi assurer son besoin de ruminer. Pour cela, son régime alimentaire doit comporter un minimum de fibres. En plus des UFL/kg, des PDI/kg, le taux d'amidon dans sa ration complète couplé à la quantité ingérée est un bon indicateur d'efficacité.
L'amidon est est bon élément énergétique bien assimilable ; toutefois en excès dans la ration complète, il est souvent la cause d'une baisse d'efficacité alimentaire par acidose chronique.

Actions pour lutter contre l'acidose souvent mises en avant :

exportation

La plante maïs composée de sucres de structure (ses fibres par les tiges et les feuilles) et de sucres de stockage (l'amidon) constitue un apport énergétique "premium". Produit sur l'exploitation, assez régulier en qualité, il constitue une base importante des fourrages stockés des exploitations françaises. "C'est presque une ration complète à lui tout seul" a l'habitude de citer Alexis FERARD, Responsable expérimentations ruminants au sein du pôle fourrages d'ARVALIS Institut du Végétal.

L'année climatique, les techniques culturales, les process et dates de récolte comme le choix variétal impactent la qualité des fibres et la teneur en amidon du maïs.

variabilité maïs

La sélection variétale améliore la qualité des fibres, importante source d'énergie :

barriere de lignine

 

qualite amidon

En fonction du type de ration ciblé, de la durée de stockage silo prévue et de son mix variétal, l'éleveur sélectionnera les variétés avec types d'amidons adaptés.

Exemple de classement de différentes variétés de maïs sur 1 année selon 2 critères : dMOna (critère qualitatif des fibres) et % d'amidon :


ufl nuage de points

Vaches laitières

VL

Une règle souvent appliquée en alimentation en Vaches Laitières : amener au maximum 20 % d’amidon dégradable dans le rumen pour obtenir une efficacité alimentaire optimale.

Ainsi en fonction du menu prévu des animaux, nous conseillons d'apporter des types variétaux de maïs distincts.

Les variétés sont classées dans l'exemple ci-dessous en 3 catégories, DINAG (ou FIBRE), EQUILIBRE, AMIDON selon 2 critères objectifs : taux d'amidon et qualité de fibre (DINAG, DMOna ou dNDF)

 Rations VL

Engraissement Jeunes Bovins

VA

La France est le premier producteur de viande bovine en Europe. Améliorer l’efficience alimentaire de notre troupeau allaitant est un enjeu majeur pour être compétitif, satisfaire les enjeux alimentaires, sociétaux et environnementaux.

La recherche de vitesse de croissance élevée passe par une concentration des régimes à raisonner pour mettre en œuvre les leviers de sécurisation digestive de la ration. Globalement plus les régimes sont concentrés, plus le GMQ est élevé mais plus on s’expose aux problèmes digestifs.

Une règle souvent entendue en engraissement des Jeunes Bovins: amener au maximum 35 % d’amidon dans la ration pour obtenir une efficacité alimentaire optimale.

exemple de Ration Jeune Bovin charolais de 500 kg :

  • 6.5 kg M.S. de maïs fourrage
  • 0.3 kg de paille
  • 1.8 kg de céréales aplaties
  • 1.8 kg de tourteau de colza
  • 120 g de minéraux et vitamines

Demandez conseils à votre technicien.