Maïs Grain Humide, comment le valoriser ?

Maïs Grain Humide, comment le valoriser ?

Une part non négligeable du maïs grain est utilisé à la ferme sous forme de maïs grain humide pour l'alimentation des animaux, principalement pour les porcs et les volailles mais aussi de plus en plus pour les bovins en complément énergétique des rations.

Le choix variétal et la gestion des résidus de récolte sont des éléments essentiels pour bien le valoriser.

La conservation du Maïs Grain Humide

La conservation du maïs grain humide (MGH), broyé par ensilage ou entier par inertage, est un mode de conservation naturel. Ses intérêts nutritionnels sont bien connus. Cette ressource apporte aux éleveurs plus de lien au sol et de traçabilité des productions.

Des économies de séchage

Le maïs grain humide ne consomme pas d’énergie pour le séchage. A raison de 3 kg de gaz évités par quintal (s’il fallait ramener l’humidité de 35 à 15%), l’économie se chiffre à 3 200 kWh/ha, soit environ deux fois la quantité de fuel nécessaire pour cultiver un hectare de maïs. Le gain peut atteindre 25 à 30 €/T pour l’éleveur...

Le maïs grain humide participe ainsi à la réduction des émissions de carbone.

Choisir sa variété : 5 critères essentiels en MGH

La précocité

Choisir une précocité adaptée à l’offre climatique de la région avec un objectif de récolte précoce pour préserver la qualité et l’implantation de la culture suivante.

Utiliser un référentiel précocité propre au maïs grain humide compte tenu de sa récolte au stade 33-35% d’H2O. La dessiccation de fin de cycle n’est pas nécessaire en MGH (surtout en stockage maïs broyé).

En cas d’année froide, la date de floraison sera un bon indicateur de la précocité en MGH.

Une récolte précoce est un facteur de qualité sanitaire. De nombreuses études montrent que la présence des mycotoxines (DON, Zéa, Fumonisines) est fortement liée à la date de récolte. 

Recommandation ARVALIS, Institut du végétal : viser une récolte avant le 01 novembre

Le rendement

  • Choisir une variété maïs à haute productivité grain avec des performances régulières
  • Opter aussi pour une bonne tolérance à la verse et aux maladies du feuillage et de l’épi

Une bonne facilité de battage

La propreté du grain "rendu silo" est très importante. 

Le réglage de la moissonneuse et les jours & heures de récolte ont une influence certaine sur la qualité du battage.
A humidité élevée, les grains de certaines variétés ont tendance à s’écraser au battage. Ceux-ci, en plus des pertes occasionnées, pénalisent la propreté finale de la récolte.

Du grain « mal nettoyé » peut dégrader la valeur nutritionnelle mais aussi la qualité sanitaire.

Un bon Poids Spécifique

Le Poids de Mille Grains (PMG) peut être variable selon les variétés. Il est aussi influencé par la bonne alimentation en eau et en éléments nutritifs.

En maïs grain humide, la forme et le PMG des grains influencent le Poids Spécifique (PS). 10% de mieux en PS, c’est 60 T de plus stockées dans le même silo de 600 m3(Ceci n’est qu’une simulation exemple et non une garantie de résultats).
C’est donc un gain de stockage conséquent !

 MGHsilotourbroye 

Efficacité alimentaire

Les paramètres nutritionnels sont fortement influencés par le contexte pédoclimatique mais aussi par des critères variétaux.

Efficacité protéique - 3 critères à retenir (porcs) :

  • % protéines/kg et rendement protéines/ha
  • Energie nette ou énergie métabolisable
  • Teneur en matières grasses/kg

Dans un système « maïs + aliment FAF 40% » : 1,25% de protéine en plus sur son maïs peut faire gagner plus de 3000 € à l’éleveur sur son élevage d’engraissement de 4500 porcs ! (basé sur maïs 140 €/T et aliment FAF 40% à 280 €/T).
Ceci n’est qu’une simulation exemple au temps T et non une garantie de résultats... l'économie varie fortement en fonction du cours des denrées agricoles (cours des céréales, cours du tourteau de soja...).

Gestion des résidus de récolte

Les résidus de surfaces constituent un potentiel infectieux pour la prochaine culture. (maladies fongiques : fusarioses et helminthosporiose notamment). Le broyage des cannes immédiatement après récolte est important pour la qualité sanitaire et la gestion des insectes foreurs (pyrales et sésamies).

Les foreurs peuvent provoquer une perte de rendement et de la verse. Ils favorisent aussi la contamination par les champignons du genre Fusarium initiateurs de mycotoxines souvent préjudiciables pour les animaux.

 pyrale

Trou de larve pyrale + larve de pyrale en gros plan en haut à droite